Logement – Dépôt de garantie et Caution (ou garant)

Bonjour,

Vous avez commencé à chercher un logement, et vous vous heurtez déjà à des obstacles : le dépôt de garantie et la caution.

Pour louer un logement, vous devez faire un dépôt de garantie au loueur. Ce dépôt représente (et ne peut pas dépasser) 1 fois le montant du loyer hors charges (2 fois pour les locations meublées). Il est versé au loueur au début de la location, et il est rendu au locataire à la fin de la location, moins les éventuels frais de réparation ou de remise à neuf du logement.

Certaines banques proposent des crédits à taux préférentiels pour fiancer ce dépôt de garantie.

D’autre part, dans la mesure où vous êtes étudiant, et donc sans revenu, vous devez disposer d’une caution (aussi appelé garant). Cette caution consiste en un engagement écrit par lequel le garant s’engage à couvrir les impayés de loyer du locataire. Le garant doit percevoir un revenu suffisant pour assumer cette charge.

Si vous ne trouvez pas de garant, certaines banques (en France ou au Maroc) peuvent vous fournir, moyennant un « abonnement » mensuel de quelques euros, un cautionnement bancaire : la banque joue alors le rôle de garant.

En France : le Crédit Mutuel, la Banque Populaire, le Crédit Agricole, la Société Générale, …

Au Maroc : la BMCI, la Banque Populaire, AttijariWafabank, la Société Générale, …

La caution en colocation

Dans une colocation, la personne qui se porte caution pour l’un des locataires s’engage à pallier la défaillance de tous les autres. Une règle souvent mal connue par les parents qui se portent caution pour leur enfant.

De plus, si l’un des colocataires quitte le logement avant la fin du bail, la personne qui le cautionne reste redevable de tout impayé des autres colocataires pour la durée du cautionnement.

Si la personne dont vous êtes la caution quitte la colocation, pensez à résilier votre engagement par courrier recommandé. Le bailleur peut alors demander à un colocataire restant de trouver un autre cautionnaire, mais ne peut pas l’imposer : ce n’est pas un motif de rupture de bail.